Gosia Petaux, nouvelle déléguée générale de Big Bang

Après neuf ans passés en tant que Secrétaire générale de la Technopole Bordeaux Technowest, Gosia Petaux prend la direction du Festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles. Cette spécialiste de la filière Aéronautique-Spatial- Défense pilotera la 5e édition de ce grand rendez-vous culturel et scientifique unique en France dans un contexte porteur : la présidence de Bordeaux Métropole de la Communauté des Villes Ariane. Gosia Petaux succède à Stéphane Quentin.

Franco-polonaise, Gosia Petaux débute sa carrière dans la filière Aéronautique-Spatial- Défense (ASD) en 2006. Diplômée de l’École internationale des sciences politiques de Katowice et de Sciences Po Bordeaux en Géopolitique et géostratégie, elle occupe alors le poste de secrétaire générale du Groupe Parlementaire sur l’Espace à l’Assemblée Nationale. Trois ans après, Gosia Petaux devient coordinatrice du centenaire de l’aéronautique en Aquitaine pour lequel elle conçoit 50 manifestations aéronautiques en partenariat avec les collectivités territoriales et les grands groupes aérospatiaux.

Secrétaire générale de Bordeaux Technowest à partir de janvier 2011, elle aiguise sa parfaite maîtrise des enjeux technologiques, industriels et politiques du secteur dans la seule technopole spécialisée ASD de France. En 2019, Gosia Petaux est nommée auditeur de la session nationale « Politique de défense » de l’IHEDN (Institut des Hautes Études de Défense Nationale) par arrêté ministériel. À compter du 31 janvier 2020, elle prendra ses fonctions à la tête du Festival Big Bang.

« Je suis honorée par cette mission que je conduirai avec engagement et conviction. Par la qualité de sa programmation, son accessibilité et son objectif de médiation culturelle et scientifique, le Festival Big Bang est un formidable levier pour faire rayonner la première filière industrielle de la métropole et de la région. Je m’appliquerai à poursuivre cette vocation tout en renforçant Big Bang comme un temps d’échanges dédié aux grands défis qui mobilisent le secteur », déclare Gosia Petaux.

Avec plus de 300 entreprises basées sur la métropole, un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros et 20 000 emplois, le secteur Aéronautique-Spatial-Défense est confronté à des enjeux majeurs en matière d’innovation, d’écologie, de féminisation des carrières ou encore de coopération internationale. Ces grandes thématiques feront l’objet d’un programme riche et transdisciplinaire qui sera dévoilé mi-février.