« En attendant Mars »

Bertrand Dezoteux

De 2010 à 2011, une expérience scientifique intitulée Mars 500 a conduit six hommes à vivre 520 jours coupés du monde, dans un habitacle de navette spatiale, situé dans la banlieue de Moscou. Ce voyage immobile avait pour but d’étudier les répercussions psychologiques et physiologiques d’une expédition sur Mars en conditions réelles (hormis les radiations et l’apesanteur).

Inspiré par cette aventure, Bertrand Dezoteux s’intéresse aux représentations qui découlent de cette simulation inédite et élabore le projet de restituer poétiquement l’expérience qui s’est déroulée dans un vaste hangar. En mêlant le théâtre filmé à la réalité documentée de cette expérience, En attendant Mars retrace le quotidien et l’existence des participants à l’aide de marionnettes, de maquettes, de témoignages et de documents.

En rejouant librement des éléments de cette expérience menée en Russie, l’exposition circonscrit un imaginaire spatial alternatif, souvent loin des clichés principalement véhiculés par la NASA.

« Cherchant à transformer l’esthétique de la science-fiction, Bertrand Dezoteux met en confrontation le récit épique de la conquête spatiale et la banalité quotidienne d’antihéros en proie à l’angoisse du vide. Son projet de recherche à l’Observatoire de l’Espace, le laboratoire arts-sciences du CNES, accompagné par Audi talents awards et exposé dans la galerie ouverte par le prix à Paris, est une réflexion sur l’enfermement volontaire et l’invention de rituels permettant de signaler le passage du temps. » (Pedro Morais dans Le Quotidien de l’art, n°1212, janv. 2017)

bertrand.dezoteux.com

Collection de l’artiste. Dépôt aux Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse.

Présence de l’artiste sur l’apérospace « Questions d’art et odyssée spatiale » mercredi 15 mai à 18h.