« Sîn »

Compagnie Adage

Sîn (dieu de la Lune mésopotamien) est une création en danse verticale et horizontale. Ces danseurs singuliers transforment l’attraction terrestre en gestes défiant l’apesanteur et se jouent de la gravité dans une chorégraphie tout en fluidité. En complicité avec la musique, ils proposent une danse aérienne où corps et instruments œuvrent en un dialogue inédit du son et du mouvement.

L’apesanteur amène le corps à analyser différentes sensations, la lenteur, le rebond, une lente tranquillité. Les expériences sur trampoline et dans un tissu lycra modifient la gestuelle. Travailler sur cette perception de l’espace interne du corps, en relation avec l’espace externe permet d’inventer de nouvelles gestuelles. De ce rapport entre la matière et l’espace va surgir un état d’être du corps jouant avec des densités différentes, modifiant sa propre gravité.

Création de Sabri Colin (compagnie Kafig) et Gaétan Bocchini (Cie les Shini’s).